L'histoire

Le musée néerlandais "Moonstone" était en fait du bois pétrifié


Le Musée national des Pays-Bas a découvert qu'une de ses pièces, une pierre qui aurait été apportée de la lune en 1969, n'est rien de moins qu'un morceau de bois pétrifié.

L'annonce déconcertante a été faite vendredi (28). Le musée, abrité par le travail de maîtres peintres comme Rembrandt et Vermeer, a hérité de la pièce en 1991 après la mort du Premier ministre néerlandais Willem Drees, qui l'a reçue en cadeau de l'ambassadeur américain aux Pays-Bas, William Middendorf. La gentillesse faisait partie d'un «tour du monde» des trois astronautes américains de la mission Apollo 11.


Le musée a hérité de la pièce en 1991 (Photo: AFP / RIJKSMUSEUM)

«Lorsque nous l'avons reçue, nous avons souscrit une assurance de 50 000 euros aux valeurs actuelles (environ 153 000 R $)», a expliqué Xandra van Gelder, de la zone de communication du Rijksmuseum d'Amsterdam. Une fois les calculs effectués, maintenant qu'on sait qu'il y a du bois et rien d'autre, jusqu'à ce que l'artefact ne soit pas si méprisable: il vaut 50 euros.

Celui qui a donné l'impression que la pierre de lune était en fait un énorme tamarin était un expert des questions spatiales. Le bon sens de l'homme lui fit douter que la NASA, l'agence spatiale américaine, aurait un si grand détachement de renoncer à un échantillon rare de matériel lunaire juste pour faire plaisir au Premier ministre néerlandais.

Les géologues et autres experts de l'Université d'Amsterdam ont déterminé que la pierre ne venait pas de la lune après tout. Le résultat a ensuite été confirmé par une analyse microscopique de l'artefact, qui n'a été montrée au public qu'à deux reprises. L'ambassadeur Middendorf, octogénaire, ne se souvient de rien.



Source: G1