L'histoire

Marie Antoinette


Reine de France (2/11 / 1755-16 / 10/1793). Fille de François Ier, empereur du Saint-Empire romain germanique, Marie-Antoinette est née à Vienne. En 1770 épouse l'héritier du trône français. Elle devient reine en 1774 lorsque son mari est couronné roi Louis XVI.

Il tente de stabiliser les finances ébranlées du royaume par des réformes fiscales et administratives, suscitant l'opposition de l'aristocratie. Incapable de changer quoi que ce soit, le monarque convoque les États généraux en 1788, une assemblée où siègent des représentants du clergé, de la noblesse et du troisième État (bourgeoisie, travailleurs urbains et paysans, qui représentent 98% de la population).

Pendant la crise politique qui culminera avec la Révolution française, la reine montre plus de pouvoir décisionnel que son mari. Lorsque la situation s'aggrave en 1791, elle convainc Louis XVI de fuir vers la frontière orientale du pays, mais le couple royal est capturé et renvoyé à Paris. Il peut alors lui faire résister à l'Assemblée nationale constituante, nouveau nom des États généraux, qui proposait une monarchie aux pouvoirs limités.

On lui attribue la phrase: "Si les gens n'ont pas de pain, qu'ils mangent des brioches". En 1792, l'Autriche et la Prusse s'unissent pour défendre la monarchie en France. Pendant la guerre, Marie Antoinette est accusée d'avoir comploté en faveur de son pays d'origine. La haine contre la reine donne un élan à l'insurrection qui renversa la monarchie en 1792. Louis XVI est exécuté en janvier 1793 et ​​Marie-Antoinette en octobre à Paris.

Vidéo: Secrets d'Histoire - Marie-Antoinette intime Intégrale (Août 2020).